Le Journal Des Actionnaires #61 - Automne 2019

Innovation : Total accélère sur le digital

INNOVATION

Total accélère sur le digital

Un gain de 1,5 milliard de dollars par an à horizon 2025 grâce au digital : c’est l’objectif que Total a annoncé au mois de septembre. Après avoir posé des bases solides en mettant en place les socles technologiques et en sensibilisant ses métiers opérationnels, le Groupe accélère sur le digital pour aller chercher plus de valeur.

Total s’est fixé l’objectif de réaliser un gain de 1,5 milliard de dollars par an à horizon 2025 grâce au digital. Pour ce faire le Groupe crée une Digital Factory qui verra le jour en 2020 et qui viendra renforcer les activités digitales existantes. Concrètement, une nouvelle structure entièrement dédiée au digital va être mise en place. Environ 300 personnes vont travailler ensemble au cœur de Paris pour construire rapidement des solutions qui pourront être déployées sur les sites de Total. Parmi ces 300 personnes, des spécialistes du monde digital (spécialistes en intelligence artificielle, data scientists…) et des salariés de Total issus des métiers opérationnels du Groupe. Ces derniers se consacreront aux projets digitaux pendant toute leur durée de réalisation. Ils apporteront ainsi les cas d’usage, c’est-à-dire leurs besoins concrets. Quant aux spécialistes du digital, Total va certes s’appuyer sur un partenaire externe, mais il va également recruter de nouveaux talents pour renforcer son vivier.

© Ducasse Jean-Michel - Total

Les technologies digitales peuvent permettre d’augmenter la production de 2 à 3 % et de réduire le montant des investissements.

Des gains concrets

Pour atteindre l’objectif visé, le Groupe s’appuiera sur trois leviers : réduire les coûts, optimiser la disponibilité des installations et augmenter les revenus. Quelques exemples concrets de ce que le digital peut apporter à Total ? À l’Exploration-Production, les technologies digitales peuvent permettre d’augmenter la production de 2 à 3 % et de réduire le montant des investissements en appréhendant mieux les réservoirs, en optimisant les forages et le placement des puits. Le Raffinage-Chimie peut augmenter sa marge grâce à un programme d’optimisation qui permet d’adapter de manière plus dynamique le fonctionnement des raffineries à l’évolution de leur environnement. Enfin, M&S* et GRP** peuvent augmenter leurs ventes par une meilleure connaissance de leurs clients et en proposant des nouveaux services entièrement basés sur le digital. Au cours des prochaines années, de nombreux projets digitaux vont venir s’ajouter à ceux déjà réalisés ou en voie de réalisation avec toujours une attention très particulière aux enjeux de cybersécurité. Deux tiers des gains devraient ainsi provenir de l’Exploration-Production et un tiers de l’Aval.

* Marketing & Services
** Gas, Renewables & Power